Portrait de Francesco Longo en noir et blanc

Mon histoire

Je suis né en 1981 et mon enfance s'est partagée entre Rome, ma ville de naissance, et l'île Salina dans l'archipel des îles Éoliennes au large de la Sicile.

Le colisée de Rome au soleil couchant

Mais aujourd'hui je peux dire que mon histoire a vraiment commencée le jour où j'ai coupé une branche d'olivier dans le jardin de ma mère, cette branche qui ne deviendra que quatre années plus tard un manche de rasoir.

Certains pourront dire que quatre années c'est long, et ils n'auront probablement pas tort mais l'étape de séchage est longue, et j'ai du réfléchir à la meilleure approche pour le travailler avec le peu d'outils alors en ma possession. L'ultime étape de la confection : le perçage de la lame lui a malheureusement été fatal ! Bien que cet ouvrage ne soit pas achevé et ne le sera jamais, cela a été révélateur qu'il était temps pour moi de changer de métier, de vie et de créer ! Alors oui je peux le dire mon histoire a commencé le jour où j'ai coupé cette branche d'olivier.

rasoir ancien en bois

Fasciné par les jeux de lumières j'ai commencé à produire des luminaires d'ambiance. Toutes ces créations sont statiques et ne me satisfaisaient pas totalement : il fallait de la dynamique, du mouvement… Depuis j'ai une approche plus mécanique de la sculpture.

Je m'attache toujours à privilégier les objets de récupération à leur donner une nouvelle vie, les assembler pour en faire un objet utile et original.

Pause longue d'un ciel étoilé. Les étoiles décrivent un mouvement circulaire laissant apparaître des éllipses lumineuses

Étrangement aujourd'hui j'ai le besoin de créer du mobilier, pour ses lignes, ses perspectives qui équilibrent en moi le tumulte de mes machines.